Le travail sur la sensorialité pour une meilleure intégration du schéma corporel

La pratique de la sophrologie s’appuie en tout premier lieu sur un travail corporel. Les exercices dynamiques, la sophronisation (relâchement physique et mental) nous aident :
– à renouer avec notre corporalité,
– à réduire les sensations négatives,
– à développer les sensations positives,
– à se centrer sur le corps plutôt que sur les pensées parasites,
– à vivre l’instant présent au lieu d’être happé par des images ou souvenirs douloureux ou projeté dans un futur négatif.